Réduisons de moitié la pauvreté

En Suisse, 590 000 personnes sont considérées comme pauvres. Personne n’est à l’abri de la pauvreté. Les plus directement menacés sont les gens au chômage ou en mauvaise santé, les personnes qui ne sont pas suffisamment formées, celles qui ont plus de deux enfants, les divorcés et les victimes de la crise économique.

La force d'une société se mesure au bien-être des plus faibles. La Suisse doit entreprendre tout ce qui est possible pour combattre la pauvreté à la racine. C'est pourquoi Caritas lance la décennie de lutte contre la pauvreté. D'ici 2020, la pauvreté en Suisse devra avoir diminué de moitié!

Protéger les familles monoparentales de la pauvreté

Les familles monoparentales sont plus touchées par la pauvreté que la moyenne : une famille monoparentale sur six est pauvre en Suisse. Les mères ou les pères qui élèvent seuls leurs enfants ne sont souvent pas en mesure de percevoir un revenu assurant le minimum vital. À côté de la prise en charge des enfants, du travail et des tâches domestiques, les difficultés financières sont fréquentes. Ces parents souffrent souvent en conséquence d’épuisement, de dépression et d’isolement social. La plupart du temps, ce sont les enfants qui en pâtissent le plus, en en subissant les conséquences durant de longues années.

En juin 2015, Caritas Suisse a demandé à l’opinion publique, au monde politique et économique d’agir, dans une prise de position et une étude sur le sujet :

Liens intéressants

Faire un don

Et soutenir le travail de Caritas

Quand la pauvreté montre son visage
Plus d'infos